SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
2019/06/26 00:30:00 GMT+0

Navigation

Message
Forum politique SwissBanking: le rendez-vous de la banque et de la politique

Forum politique SwissBanking: le rendez-vous de la banque et de la politique

Ce qui fait vivre le système politique suisse, c’est la participation: voilà un des messages clés du premier Forum politique SwissBanking, qui s’est tenu le 20 juin à Berne. Le Président de la Confédération, Ueli Maurer, a souligné combien les échanges entre le secteur bancaire et les milieux politiques étaient importants pour la prospérité de notre pays.

Quelque 150 collaboratrices et collaborateurs de banques exerçant un mandat politique ont participé à la grande plateforme de networking qu’est le Forum politique SwissBanking, et rencontré à cette occasion des représentantes et des représentants des milieux politiques, des autorités et du secteur financier. Herbert J. Scheidt, Président de l’ASB et hôte de la manifestation, a dit tout son respect face à leur engagement et souligné combien celui-ci était important pour le système politique, mais aussi pour la place financière.

SBVg_Politforum19_1927.jpg
Herbert J. Scheidt, Président de l'ASB

A ses yeux, les collaboratrices et collaborateurs de banques qui, en plus de leur activité professionnelle, se mettent au service de la société en exerçant des mandats politiques acquièrent une précieuse expertise. Sur toute la Suisse, ils sont plus de 2 000 à s’engager activement en politique – que ce soit au niveau communal, cantonal ou fédéral – ou dans les instances de l’ASB.

Compte tenu du rôle que joue le secteur financier en Suisse, il est important que les professionnels de la finance participent à la vie politique, comme l’a souligné le Président de l’ASB, qui a rappelé que 2019 était une année électorale.

SBVg_Politforum19_2060.jpg
Ueli Maurer, Président de la Confédération

«En politique, on donne beaucoup, mais on reçoit aussi en retour», a insisté le Président de la Confédération, Ueli Maurer, dans son mot de bienvenue. «Et dans la politique comme dans l’économie, il faut se montrer ouvert aux consensus», a-t-il ajouté avant de remercier les personnes présentes pour leur contribution à la prospérité du pays et de les inviter à promouvoir autour d’eux le système de milice: s’impliquer pour le bien de son pays est extrêmement louable. «La Suisse a besoin de gens comme vous», s’est-il exclamé en conclusion.

SBVg_Politforum19_2112.jpg
Edouard Cuendet, Daniela Stoffel, Urs Leuthard, Stephan Zwahlen (de gauche à droite)

Enfin, ce premier Forum politique SwissBanking a été l’occasion de débattre de questions de fond essentielles pour le secteur: où doit aller la place financière suisse? De quelle politique a-t-elle besoin? C’est sous cet angle que lors de deux tables rondes prestigieuses, des représentantes et des représentants des milieux politiques, du secteur bancaire et des autorités ont échangé sur la meilleure manière de conduire la place financière suisse vers un avenir prospère.

SBVg_Politforum19_2260.jpg
Andri Silberschmidt, Alexandra Perina-Werz, Urs Leuthard, Martin Landolt

L’orientation sur les services, l’innovation et la durabilité ont été les maîtres-mots de la soirée. Toutes les personnes présentes ont convenu que la place financière suisse était bien dotée à cet égard, mais qu’il n’était pas question pour autant de baisser la garde. «Pour que cette situation favorable perdure, l’immobilisme n’est pas une option», comme l’a dit la secrétaire d’Etat aux questions financières internationales, Daniela Stoffel, pour résumer les perspectives de la place financière.

SBVg_Politforum19_2405.jpg

Ajouter un commentaire

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés.

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.