Navigation

Message
Préparer l’avenir ensemble, version pratique: Banking Meets DLT

Préparer l’avenir ensemble, version pratique: Banking Meets DLT

Le premier événement commun de la Swiss Blockchain Federation, du Center for Innovative Finance de l'Université de Bâle et de l'Association suisse des banquiers (ASB) a constitué une plateforme précieuse pour l'échange d'idées sur la blockchain et les thèmes bancaires.

Le secteur de la blockchain se développe à une vitesse fulgurante et quasiment tous les domaines économiques, politiques et sociaux en sont impactés. La conférence «Banking Meets DLT» a réuni plus de 200 collaboratrices et collaborateurs de banques, toutes spécialisations et tous niveaux confondus. Elle a permis de leur fournir de riches informations sur le potentiel de la technologie des registres distribués (Distributed Ledger Technology, DLT) ainsi que sur ses applications possibles au sein des banques. Les risques y afférents ont été évoqués également, de même que la meilleure manière de les gérer.

«Nous nous sommes focalisés sur deux objectifs: assurer la qualité des exposés et créer une plateforme d’échanges entre experts. Nous sommes très satisfaits du résultat.» dit Prof. Dr Fabian Schär, Université de Bâle. Des intervenants issus de diverses organisations et entreprises financières ont présenté des projets futurs et aboutis liés à la blockchain dans le secteur bancaire. Par ailleurs, douze ateliers thématiques étaient proposés aux participants, qui pouvaient en choisir trois en fonction de leurs spécialisations respectives. Enfin, deux tables rondes intitulées «Blockchain et banking» ont apporté un éclairage contrasté sur les aspects réglementaires d’une part et l’écosystème d’autre part.

«Cette conférence fera référence pour la formation pratique dans le domaine de la blockchain. En outre, la présence d’une écrasante majorité de représentants des banques a montré que la blockchain et plus généralement la DLT sont désormais au cœur de l’économie suisse», affirme Heinz Tännler, Président de la Swiss Blockchain Federation.

«Cette approche holistique intégrant diverses expertises répondait visiblement à une énorme demande», a souligné Adrian Schatzmann. La manifestation n’a d’ailleurs pas tardé à afficher complet. «Cela montre qu’en réunissant des représentants des milieux scientifiques, des autorités et du secteur bancaire dans le cadre d’une plateforme commune, nous nous situons au cœur des besoins de notre temps. D’autres manifestations de ce type suivront à coup sûr.»

 

Au préalable, l’ASB avait mis à jour son «Guide pratique pour l’ouverture de comptes Entreprises lorsque les entreprises concernées sont liées à la blockchain», publié en 2018, qui nécessitait des adaptations terminologiques et de fond. Vous pouvez télécharger la nouvelle version ICI.

Les versions italienne, française et anglaise du Guide seront mises en ligne dans les semaines à venir.