Navigation

Message
Les banques: un facteur économique important pour la Suisse

Les banques: un facteur économique important pour la Suisse

Environ CHF 63 milliards, soit 9,4 % de la création brute de valeur en Suisse: c’est la contribution significative du secteur financier suisse à l’économie du pays en 2018. Si l’on y ajoute les effets indirects, on arrive même à un total de CHF 83 milliards.

BAK Economics vient de publier l’édition 2019 de son étude sur l’importance économique du secteur financier suisse. Les conclusions mettent en lumière la contribution significative des banques et des assurances à la création de valeur en Suisse, ainsi que le rôle majeur qu’elles jouent en tant qu’employeurs et contribuables.

En 2018, la création de valeur directe par le secteur financier s’est inscrite en augmentation de 5,3 % par rapport à 2017, à CHF 63 milliards. Sur ce montant, CHF 32,8 milliards reviennent aux banques, sans compter CHF 13,4 milliards de création de valeur indirecte. La création de valeur indirecte est la création de valeur générée en amont par des entreprises d’autres secteurs sous l’impulsion des banques et des assurances. S’y ajoute l’effet de stimulation du commerce et de l’artisanat résultant des dépenses de consommation du personnel bancaire.

L’étude montre par ailleurs qu’en 2018, les établissements financiers et les entreprises d’assurance représentaient au total 218 400 emplois directs en Suisse. Les banques à elles seules proposaient 144 000 emplois directs et 99 200 emplois indirects. Le secteur financier interagit très fortement avec des entreprises opérant dans d’autres branches, qui lui fournissent des biens et des services. Si l’on tient compte de ces effets indirects, on dénombrait au total 364 900 emplois liés aux banques et aux assurances.

Les activités du secteur financier ont généré en 2018 des recettes fiscales estimées à CHF 17,6 milliards, y compris l’imposition indirecte des prestations de services financiers. Cela correspond à environ un franc sur huit versés aux caisses de la Confédération, des cantons et des communes.

L’étude consacrée à l’impact économique du secteur financier suisse est réalisée chaque année sur mandat de l’Association suisse des banquiers (ASB) et de l’Association Suisse d’Assurances (ASA). Le document complet de BAK Economics, qui propose une analyse approfondie du secteur financier, paraîtra en novembre 2019.