Navigation

Message
Parlement fédéral

Parlement fédéral

L’ASB contribue aux travaux législatifs des membres des Chambres fédérales en mettant l’expertise de la branche à leur disposition. Elle soutient également les groupes représentés au Parlement fédéral au moyen d’une contribution annuelle.

Contrairement à de nombreux autres pays, la Suisse n’est pas dotée d’un Parlement de métier. Les membres des Chambres fédérales exercent leurs mandats dans le cadre du système de milice, en sus de leur activité professionnelle.

Le système de milice est bénéfique pour la Suisse, dans la mesure où il permet aux femmes et aux hommes politiques de rester toujours à l’écoute, au plus proche de la société et de l’économie. A cet égard, les associations jouent un rôle important. Elles permettent aux décideurs politique de disposer d’une expertise technique et de connaître la position des branches, tout en les sensibilisant aux opportunités et aux risques des mesures prises. Elles rendent ainsi possibles des décisions politiques éclairées et équilibrées qui servent l'intérêt commun.

Un autre effet du système de milice, lequel a pour corollaire l’absence de grandes structures partisanes, est que le financement public des partis politiques n’existe pas en Suisse. Or même notre système politique a besoin de ressources financières pour fonctionner. Dès lors, l’économie joue un rôle important en soutenant les partis politiques, notamment dans l’intérêt du système de milice.

L’ASB fournit à tous les groupes représentés au sein des Chambres fédérales une contribution annuelle de soutien sous forme de «contribution de milice». Cette contribution n’est liée à aucune condition de fond. Elle vise à favoriser le bon fonctionnement des partis politiques suisses au niveau fédéral et, par là même, celui du système de milice.