SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
13 Décembre 2017

Navigation

Message
Harmonisation du trafic des paiements: le temps presse

Harmonisation du trafic des paiements: le temps presse

Le trafic des paiements fait peau neuve, avec harmonisation selon la norme ISO 20022. Cette étape a déjà été franchie dans le trafic des paiements interbancaires. La clientèle entreprises en revanche a un important besoin de rattrapage.

ISO 20022 est bien connu au-delà des cercles bancaires. La norme internationale remplace les formats nationaux des banques et de PostFinance dans le trafic des paiements. Ce qui semble quelque peu technique et abstrait a des avantages tangibles: avec la norme mondialement reconnue ISO 20022, les banques peuvent remplir leurs obligations légales de dili-gence de manière plus efficace et donc plus économique Les informations transitent sans interruption et de façon entièrement numérique de l'expéditeur du paiement à l'établissement financier du créancier. Cela nécessite un circuit de données fermé. Par conséquent, toutes les entreprises clientes doivent adapter leur logiciel comptable à la dernière version. Ce n'est pas chose aisée, ainsi que l'a révélé un sondage-readiness représentatif mandaté par la place financière suisse en juillet 2017 à gfs.bern auprès des entreprises, administrations et organisations sans but lucratif.

Grafik_Readiness_fr.png
Grafik_Readiness_fr.png
La dernière ligne droite n'est pas encore en vu

40 pour cent des organisations concernées par ISO 20022 auront terminé leur conversion d'ici juin 2018 selon leurs propres déclarations. Au moment du sondage mené au cours de l'été passé, 60 pour cent des entreprises concernées avaient démarré un projet de conver-sion. D'ici le milieu de l'année prochaine, les entreprises clientes devraient avoir adopté la norme ISO 20022, pour de bonnes raisons.

DTA devient un problème

Après juin 2018, les entreprises clientes sans ISO 20022 devront s'attendre de plus en plus à des retards et à des charges manuelles dans le déclenchement de paiements et lors du rap-prochement d'entrées de paiements dans leur comptabilité débiteurs. Ces problèmes s'amplifieront avec l'introduction de la QR-facture, qui remplacera en 2019 tous les bulletins de versement et contiendra davantage d'informations ne trouvant plus place dans l'actuel format DTA des banques. Ces informations supplémentaires seront donc tronquées, ce qui pourrait entraîner des problèmes lors du rapprochement des débiteurs. Combien de temps les banques soutiendront les paiements en format DTA relève de la responsabilité de chaque établissement. Diverses banques prévoient d'accepter les ordres de paiement DTA seulement jusqu'à la mi-2018.

Grafik_Branchen_fr.png
Grafik_Branchen_fr.png

Le changement est obligatoire

Grafik_Einstellung_fr.png
Grafik_Einstellung_fr.png
Le trafic des paiements en Suisse fonctionne – et jouit d'une excellente réputation, notam-ment pour cette raison, comme en témoigne le sondage de gfs.bern. Plus de 90 pour cent des entreprises interrogées sont satisfaites ou très satisfaites du fonctionnement du trafic des paiements suisse. Les chiffres concernant les paiements transfrontaliers ne sont que légèrement inférieurs. Compte tenu de ce niveau élevé de satisfaction avec le statu quo, il est compréhensible que les entreprises hésitent à prendre en main l'adaptation de leur logiciel comptable. Les banques sont exhortées à soutenir activement leur clientèle entreprises par des informations et des conseils. Selon l'enquête, elles constituent la principale source d'information de celles-ci. Par conséquent, on attend surtout d'elles qu'elles fournissent l'aide nécessaire.

Les banques marquent des points dans le conseil

De nombreuses banques ont déjà franchi ce pas avec succès. 95 pour cent des organisations interrogées sont satisfaites, voire très satisfaites du soutien apporté par leurs banques. L'harmonisation du trafic des paiements fait donc office d'ouvre-porte pour renforcer la rela-tion client dans un trafic des paiements caractérisé par l'automatisation. Les avantages de l'harmonisation sont généralement reconnus. 60 pour cent des organisations supposent que la normalisation ne leur apportera que des avantages, ou plutôt des avantages. Il s'agit de 70 pour cent chez les entreprises fortement concernées.

Vidéo pour l’harmonisation du trafic des paiements

Harmonisation du trafic des paiments.PNG
Harmonisation du trafic des paiments.PNG

Pour que le passage à ISO 20022 se fasse en temps utile d'ici juin 2018, l'assistance de chaque banque en matière d'information et de mise en œuvre de la norme est essentielle pour la clientèle entreprises. L'ISO 20022 est un jalon important pour la place financière et une condition sine qua non afin de répondre efficacement aux exigences légales et aux pro-cessus d'affaires de plus en plus numériques des entreprises clientes.

Sondage-readiness
Les résultats du sondage sont publiés sur www.PaymentStandards.ch/readiness-umfrage. Vous trouverez de plus amples informations sur l'harmonisation du trafic des paiements sur le site Internet de PaymentStandards.ch, l'organe officiel de communication de la place fi-nancière suisse pour le passage à la norme ISO 20022. Les collaborateurs des banques qui ont des questions à poser au sujet de la conversion ou qui ont besoin de plus amples ren-seignements sont priés de s'adresser à info@PaymentStandards.ch.