SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
01 Octobre 2020

Navigation

Message
Mise à jour concernant le projet de réforme «Employé-e-s de commerce 2022»

Mise à jour concernant le projet de réforme «Employé-e-s de commerce 2022»

Le projet de réforme «Employé-e-s de commerce 2022» va bon train. Depuis le précédent numéro d’insight, publié le 30 juin 2020, l’ASB a pu s’assurer que les contenus de l’apprentissage bancaire propres à la branche Banque continueront de faire partie des épreuves obligatoires de l’examen de fin d’apprentissage après la réforme. Par ailleurs, un comité largement diversifié a évalué la nouvelle ordonnance sur la forma-tion, le nouveau plan de formation et la nouvelle procédure de qualification. Après le congrès de la branche du 3 septembre, l’heure est désormais à la planification et à la concrétisation des pro-chaines étapes du projet.

Des discussions ont depuis réuni des représentants du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), ainsi que de la Conférence suisse des branches de formation et d’examens commerciales (CSBFC) et de l’Association suisse des banquiers (ASB). Ces travaux sont désormais terminés. L’ASB se félicite que les contenus pédagogiques propres à la branche continuent de faire partie des épreuves obligatoires de l’examen de fin d’apprentissage après la réforme. Le certificat fédéral de capacité obtenu dans la branche Banque restera ainsi reconnu sous la LSFin, et les apprentis seront directement opérationnels une fois leur diplôme en poche.  Pour plus d’informations sur ce succès pour la branche, consultez notre communiqué du 7 juillet 2020.

La consultation concernant l’ordonnance sur la formation, le plan de formation et le concept de procédure de qualification a eu lieu entre le 30 juillet et le 30 septembre 2020. L’ASB a associé à cette consultation des représentants de tous les groupes de banques et des organisations CIE. L’avis de la branche Banque, ainsi largement étayé, a été transmis dans les délais. La CSBFC a annoncé que les résultats de la consultation seraient évalués d’ici à novembre et adressés aux groupes de projet, ainsi qu’au comité de la CSBFC et de la CSDPQ Employé-e-s de commerce CFC. L’adoption des bases définitives aura lieu à l’occasion de l’Assemblée extraordinaire des délégués de la CSBFC du 1er décembre prochain. Cette dernière fera ensuite la demande du ticket relatif à la mise en œuvre auprès du SEFRI. L’audition organisée par le SEFRI démarrera au début de l’année 2021.

Prochaines étapes pour la branche Banque

Au cours des prochains mois, l’ASB collaborera avec les représentants de tous les groupes de banques et les organisations CIE pour poursuivre les travaux relatifs à ce projet de réforme. Tous les acteurs ont à cœur de déployer une communication ciblée destinée aux responsables de la relève et des formateurs du domaine bancaire. C’est dans cette optique que l’ASB publiera à l’intention des banques un guide de mise en œuvre consacré au recrutement des apprentis à compter d’août 2022.

En outre, la branche Banque se réjouit de participer à un groupe de travail interbranche dans le cadre du projet «Instruments de mise en œuvre en entreprise». Elle salue cette approche, qui mise sur un développement en commun de ces futurs instruments.

Nous vous tiendrons au courant de ces prochaines étapes du projet de réforme dans le numéro d’insight à paraître en décembre. Nous y aborderons aussi les résultats de l’audition interne de la CSBFC.

Vous trouverez des informations complémentaires concernant le projet «Employé-e-s de commerce 2022» sur le site Internet de la CSBFC d’une part et concernant la stratégie Formation professionnelle 2030 sur le site Internet du SEFRI d’autre part.

Sur le même sujet
Add comment

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés.

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés. Comments are moderated.