SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
26 Septembre 2019

Navigation

Message
Journée des banquiers 2019: interagir avec une vision stratégique

Journée des banquiers 2019: interagir avec une vision stratégique

La Journée des banquiers 2019, qui s’est tenue à Zurich, a montré combien interagir était constitu-tif de l’identité du secteur bancaire. Devant quelque 400 invités, Herbert J. Scheidt, Président de l’ASB, a plaidé pour la constitution de réseaux intelligents en Suisse et à partir de la Suisse. Quant à Jörg Gasser, CEO de l’ASB, il a prôné un meilleur accès au marché – en particulier dans la perspective de l’investissement durable.

Dans son allocution présidentielle prononcée devant quelque 400 invités à l’Aura de Zurich, Herbert J. Scheidt a souligné le rôle majeur de la stabilité et de la sécurité. Ce sont deux facteurs distinctifs de la place financière suisse, a-t-il précisé, qu’il convient de préserver. Après avoir mis en garde notamment contre les cybermenaces, il a pointé du doigt les effets négatifs – par exemple sur la prévoyance vieillesse – de la politique de taux bas que les banques centrales persistent à suivre. Il s’est prononcé en faveur d’un dialogue constructif.

La stabilité de la Suisse dans un monde interconnecté était aussi au cœur du message transmis par Alain Berset, Conseiller fédéral. «Nous travaillons activement à être ennuyeux», a dit ce dernier non sans humour. Le regard extérieur sur la Suisse nous est venu de Parag Khanna, géopolitologue et influenceur. Les petits Etats sont des modèles dans un monde interconnecté, a-t-il affirmé. Ce qui fait la puissance d’un pays aujourd’hui, ce n’est plus seulement sa taille, mais aussi le réseau international dans lequel il s’intègre.

Une table ronde avec des participants de haut rang

Jörg Gasser, CEO de l’ASB, a constaté avec satisfaction que la Suisse était très bien intégrée sur la scène internationale, ajoutant qu’il fallait vivre intensément cette intégration. Dans le cadre d’une table ronde animée par Katja Gentinetta, experte en philosophie politique, sur le thème de l’importance des interactions mondiales pour le secteur bancaire suisse, Jörg Gasser a indiqué que la Suisse avait le potentiel de jouer un rôle international de premier plan, notamment en matière d’investissement durable. Mais cela suppose d’améliorer encore l’accès au marché, a précisé le CEO de l’ASB. La Secrétaire d’Etat Daniela Stoffel (SFI), Annika Falkengren (Managing Partner, Lombard Odier), le Professeur Jan-Egbert Sturm (Directeur, KOF/ETH) et Martin Dahinden, ancien Ambassadeur de Suisse aux Etats-Unis, ont échangé avec d’autres invités de haut rang sur la place financière suisse et sur son rôle dans le contexte de la mondialisation.

Quant à Miriam Meckel, Professeure en sciences de la communication, elle a jeté un regard aussi prospectif qu’original sur l’avenir qui nous attend. Dans son exposé, elle a développé l’idée que le cerveau serait la prochaine zone de conquête dans le monde interactif de demain. Elle s’est penchée en particulier sur le conflit potentiel entre possibilités techniques et exigences éthiques.

Les meilleur(e)s diplômé(e)s d’un apprentissage bancaire à l’honneur

Lors de l’Assemblée générale, qui a précédé cette année la partie publique de la Journée des banquiers, le Conseil d’administration a été confirmé dans ses fonctions pour la période 2019-2022 et trois nouveaux membres ont été élus:

  • Alexander Classen, CEO et Country Manager Switzerland, HSBC Private Bank (Suisse) SA, Genève
  • Guy Lachappelle, Président du Conseil d’administration, Raiffeisen Suisse société coopérative, St-Gall
  • Philipp Rickenbacher, Chief Executive Officer and Member of the Executive Boards, Julius Baer Group Ltd. et Bank Julius Baer & Co. Ltd., Zurich

Herbert J. Scheidt a pris solennellement congé de Claude-Alain Margelisch, CEO de l’ASB pendant de nombreuses années. Enfin, la Journée des banquiers a été l’occasion de distinguer les diplômé(e)s d’un apprentissage bancaire ayant obtenu les meilleurs résultats en 2019.