SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
28 Juin 2020

Navigation

Message
Chères lectrices, chers lecteurs,

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le monde nous paraît parfois immense, et parfois soudainement étriqué. Ce phénomène, nous l’avons vécu ces derniers mois à une vitesse qui a suscité de nombreuses peurs et nous a confrontés à des questions inédites, elles aussi nombreuses. Même si la phase aiguë de cette pandémie semble pour l’heure surmontée, nous n’avons de loin pas encore les réponses à toutes les questions.
Jörg Gasser
par Jörg Gasser, CEO

En tant qu’association faîtière des banques en Suisse, nous avons pu répondre à nombre de défis économiques et endosser un rôle clé dans le soutien aux entreprises menacées dans leur existence. La présente édition de notre magazine en ligne insight vous propose de découvrir le regard que portent deux experts de l’ASB sur ces semaines mouvementées. L’occasion aussi de revenir sur la création du plan d’octroi de crédits aux PME.

Même si nous n’avons pas encore de visibilité sur les évolutions des semaines à venir, l’expérience acquise ces derniers mois nous permet de dégager quelques pistes. Dans le trafic des paiements par exemple, les règles de distanciation sociale imposées au quotidien ont changé la donne pour les paiements sans contact. L’un des articles de cette édition met en lumière les incidences de la crise du coronavirus sur les caisses et les terminaux de paiement en Suisse.

Les règles de distanciation sociale et la nécessité de protéger nos membres sont aussi les deux éléments décisifs qui nous ont incités à annuler la Journée des banquiers prévue au début du mois de septembre prochain. Pour plus de détails à ce propos, je vous invite à consulter notre page spéciale. Vous y trouverez notamment la marche à suivre pour participer à notre Assemblée générale.

Globalement, les perspectives ne nous paraissent pourtant en aucun cas étriquées: nous identifions même de nouvelles possibilités. Pendant que l’attention d’une grande partie du public se focalisait sur la crise sanitaire, l’Association suisse des banquiers a su poser les jalons du thème de la finance durable, grâce à l’étroite et excellente collaboration avec ses membres. Nous avons publié un Guide pour l’intégration des facteurs ESG dans le processus de conseil auprès des clients privés. Lancé conjointement avec d’autres initiatives de la branche en faveur d’une finance durable, ce texte a retenu toutes les attentions et décrit les voies d’avenir à explorer.

Cet avenir suppose également que l’Association suisse des banquiers s’engage en faveur d’une Suisse ouverte, notamment lors de la votation sur l'initiative de résiliation. Dans notre argumentaire détaillé, nous vous expliquons pourquoi l’ASB rejette résolument ce texte. C’est en définitive l’accès au marché intérieur de l’UE, essentiel pour notre économie, qui est en jeu.

Autre étape cruciale pour l’avenir: le remplacement du LIBOR par le SARON, nouveau taux de référence. Dans une interview, Dr Andréa Mächler, membre de la Direction générale de la Banque nationale suisse, nous explique pourquoi ce changement est indispensable. Martin Bardenhewer, responsable Financial Institutions & Multinationals auprès de la ZKB et co-président du Groupe de travail national sur les taux d’intérêt de référence (NWG), nous confirme la très bonne préparation des banques en la matière.

Je vous souhaite une agréable lecture.

Jörg Gasser
CEO

Sur le même sujet
Fiscalité

France Régularisation des avoirs non conformes fiscalement

par Jakob Schaad, Ancien Responsable Private Banking & Asset Management et Vice-CEO
Add comment

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés.

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés. Comments are moderated.