SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
2019/06/26 00:30:00 GMT+0

Navigation

Message
Chères lectrices, chers lecteurs

Chères lectrices, chers lecteurs

En tant que nouveau CEO de l’Association suisse des banquiers (ASB), il me revient de vous présenter ce numéro de notre magazine en ligne insight et j’en suis ravi. Notre priorité restera à l’avenir de renforcer la place financière suisse. C’est une mission à laquelle je me consacrerai volontiers.
Jörg Gasser
par Jörg Gasser, CEO

Le débat sur le changement climatique agite la Suisse et sa place financière. Les derniers chiffres publiés par Swiss Sustainable Finance sont de bon augure: en 2018, les ont augmenté de 83% et dépassé les 700 milliards de francs – un nouveau record pour ce type de placement en Suisse. Cette croissance montre combien les investisseurs, aujourd’hui, sont sensibles aux aspects sociaux et environnementaux. L’investissement durable est une de nos priorités stratégiques, il est aussi une chance pour la place financière. La Suisse peut s’appuyer en la matière sur un savoir-faire unique au monde et une longue expérience.

Autre bonne nouvelle: les banques suisses sont solides et compétitives, même si elles évoluent dans un contexte exigeant qui requiert toute notre attention. L’article sur le projet de l’OCDE d’imposer une taxe numérique montre quelle pression s’exerce sur la Suisse, où de nombreuses entreprises internationales ont leur siège. Cette taxe s’appelle certes «taxe numérique», mais elle concernera toutes les entreprises: il s’agit de taxer aussi leurs bénéfices là où se trouvent leurs clients. Ce projet sera largement débattu en Suisse au cours des prochains mois, comme l’explique un expert en la matière, Raoul Stocker, interviewé par insight. Pour les banques, la question de l’accès au marché est déterminante. On ne doit être taxé à l’étranger que si l’on est autorisé à y exercer ses activités.

La protection des déposants est un enjeu majeur pour l’ASB et ses membres. Le Conseil fédéral prévoit une révision partielle à laquelle l’ASB est favorable. Quels en seront sesles effets concrets? L’article de Markus Staub et Remo Kübler vous en dit plus.

En organisant son premier SwissBanking Politforum, l’ASB a lancé à Berne une grande plateforme d’échange et de networking réunissant des représentantes et des représentants des milieux politiques et des banques. Cette manifestation, qui a remporté un franc succès, s’adressait au personnel bancaire qui s’engage politiquement – et il est nombreux. Elle s’est tenue en présence du Président de la Confédération, Ueli Maurer, et du Président de l’ASB, Herbert J. Scheidt, qui en était l’hôte. Lors d’une table ronde, des personnalités de premier plan représentant les autorités, le secteur financier et les milieux politiques ont échangé sur la politique dont la place financière aura besoin à l’avenir.

Je vous souhaite une agréable lecture.

Jörg Gasser