SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
23 Mars 2021

Navigation

Message
Genève, fer de lance de la finance durable

Genève, fer de lance de la finance durable

Une place financière de premier ordre et un positionnement international unique. Autant d’atouts qui permettent à Genève de jouer un rôle de premier plan dans le développement de la finance durable à travers l’initiative Building Bridges.

L’Accord de Paris sur le climat, l’Agenda 2030 des Nations Unies et plus récemment l’European Green Deal ont jeté les bases d’une convergence internationale sur les réponses à apporter aux défis sociaux et environnementaux sans précédent auxquels nous faisons face. Les Etats sont désormais appelés à agir en partenariat avec le secteur privé et la réorientation des flux financiers est un levier indispensable sur le chemin de la durabilité. Dans ce nouveau partenariat public-privé, Genève joue un rôle de premier plan en faisant valoir plusieurs atouts majeurs.

Un hub international de premier rang

En tant que deuxième siège mondial des Nations Unies, Genève est un centre international de premier ordre. Au total, pas moins de 28 organisations internationales, 177 Etats représentés par une mission permanente et 431 ONG y sont actifs. L’Initiative financière du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP Finance Initiative), à l’origine des Principes pour un investissement responsable (UN PRI) en 2006 et des Principes pour une activité bancaire responsable (UN PRB) plus récemment, y a établi son siège mondial. De plus, des organisations telles que le Forum Économique Mondial, le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable, le Financial Centres for Sustainability (FC4S) et le SDG Lab ont également choisi de s’implanter à Genève et contribuent à créer de nombreuses synergies en matière de durabilité à l’échelle internationale.

Une place financière dynamique et diversifiée

Le bout du lac est aussi un centre financier de premier ordre, notamment dans le secteur de la gestion de fortune privée et institutionnelle, de la banque commerciale et du financement du négoce, avec pas moins de 92 banques actives. A ce titre, le modèle d’affaires des banquiers privés, indéfiniment responsables des avoirs de leur clientèle et marque de fabrique historique de Genève, a été économiquement durable par nature grâce à une vision à long terme et à la transmission du patrimoine aux générations futures. En outre, l’ensemble des acteurs liés à la finance y sont représentés (des sociétés d’audit et d’inspection aux sociétés d’assurance et cabinets juridiques) et des acteurs académiques de pointe s’y sont développés avec l’Université de Genève ou l’Institut de hautes études Internationales et du développement.

En 1997, la fondation Ethos, précurseur dans l’engagement entrepreneurial, y voit le jour et représente aujourd’hui 224 caisses de pension et fondations d’utilité publique. Genève est également pionnière mondiale dans le financement d’impact et la microfinance grâce à des synergies entre les secteurs public et privé remontant aux années 1990. Des organes onusiens tels que le Bureau International du Travail (BIT) et la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont alors collaboré avec certains acteurs privés de la place afin de développer les premiers fonds d’impact. BlueOrchard a ainsi vu le jour en 2001, suivi de Symbiotics (2005), Bamboo Capital Partners (2007) et d’autres acteurs de premier plan.

Genève est également pionnière mondiale dans le financement d’impact et la microfinance

Afin de développer les synergies au sein de cet écosystème unique, un groupe de professionnels précurseurs y a créé en 2008 l’association Sustainable Finance Geneva, avec pour but d’instaurer ce que l’on appelle désormais la finance durable. La Cité de Calvin allie ainsi tradition et innovation, deux aspects essentiels pour un développement harmonieux sur le long terme.

Building Bridges en catalyseur de la transition

Fort de cet héritage et d’une volonté commune de créer des ponts entre la place financière et la Genève Internationale, les banques à travers la Fondation Genève Place Financière, Swiss Sustainable Finance et Sustainable Finance Geneva se sont ainsi réunies pour mettre sur pied la première édition de la «Building Bridges Week» en octobre 2019. Avec près de 1000 participants, 31 événements organisés et 52 partenaires, l’événement fut un succès et permit de poser les jalons d’un mouvement plus large en vue de positionner la Suisse, à travers Genève, comme une référence mondiale en matière de services financiers durables.

La prochaine édition est désormais sur les rails et se déroulera en  novembre 2021 avec la participation active de l’Association suisse des banquiers au sein de l’organisation. De plus, la création d’un «Building Bridges Village» verra le jour pour davantage d’échanges, ainsi qu’un label «Building Bridges Community», impliquant la communauté tout au long de l’année. Cette deuxième édition sera l’occasion de renforcer sa portée internationale, d’intégrer l’économie réelle et les ONG au sein de la gouvernance et de renforcer les synergies au sein de la place financière suisse en exploitant toutes les complémentarités de Genève et de Zurich.

La récente crise sanitaire, le déclin de la biodiversité ou encore le changement climatique ont mis en lumière la portée systémique des enjeux et la nécessité d’apporter des réponses coordonnées. Réunir tous les acteurs autour d’une même table afin de passer de la parole aux actes, telle est la vocation de Building Bridges.