SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
02 Avril 2020

Navigation

Message
Rapides, simples, efficaces: les crédits COVID-19 pour les PME

Rapides, simples, efficaces: les crédits COVID-19 pour les PME

Une semaine – il n’a pas fallu plus d’une semaine pour que la Confédération, les autorités et les banques mettent sur pied un train de mesures sans précédent dans l’histoire économique suisse. L’Association suisse des banquiers (ASB) a été et reste au cœur du processus. Retour sur cette semaine mouvementée.

Cet article à été actualisé le 03/04/2020 en raison des évènements récents.

Un dimanche matin de mars, dans une Suisse où plus rien n’est comme avant: pas de brunch au café du coin, pas de repas dominical en famille, même les édifices religieux gardent porte close. Ce dimanche-là, l’histoire économique et financière du pays est en train de s’écrire: dans le cadre d’une téléconférence organisée par l’ASB, des représentants des banques, des autorités et de la Confédération discutent d’une solution rapide et simple pour fournir des liquidités aux petites et moyennes entreprises (PME) suisses. L’ASB est au cœur du processus; elle assure la coordination. Le temps presse, car la crise liée au coronavirus a paralysé des pans entiers de l’économie. On ne compte plus les entreprises menacées dans leur existence même. Les recettes s’effondrent, voire sont réduites à néant, mais les dépenses de fonctionnement demeurent: salaires, loyers, fournisseurs, intérêts. Plusieurs réunions de crise virtuelles se succèdent à un rythme effréné et le voilà, il est là, le plus important train de mesures d’urgence que l’économie suisse ait jamais connu: la Confédération met CHF 20 milliards à la disposition des entreprises suisses, sous forme de crédits transitoires, pour atténuer les conséquences de la crise liée au coronavirus. Un montant énorme – plus d’un quart du budget fédéral pour l’année en cours. Le 3 avril 2020, le Conseil fédéral a décidé de relever le volume des cautionnements liés au programme de crédits aux PME et de le porter à CHF 40 milliards au total.

Des aides financières pour surmonter la crise

Nos membres, les banques, sont en contact quotidien avec les entreprises clientes et vivent en direct leurs difficultés du moment. «L’aide arrive!», a fait savoir le Conseil fédéral juste après avoir qualifié la situation en Suisse de «situation extraordinaire». Mais qu’elle arrive si rapidement, si simplement, laisse bon nombre d’observateurs stupéfaits. Six jours – y compris le dimanche évoqué plus haut – séparent l’annonce du train de mesures de sa mise en œuvre.

Depuis le 26 mars 2020, les PME confrontées à des pertes de chiffre d’affaires en raison de la pandémie de coronavirus bénéficient d’une aide financière sous forme de crédits garantis par cautionnement solidaire. Le programme propose deux types de crédit cautionnés conformément à l’ordonnance sur les cautionnements solidaires liés au COVID-19, à savoir:

  • le crédit COVID-19: les montants jusqu’à CHF 0,5 million par contrepartie sont versés par les banques selon des modalités simplifiées et cautionnés à 100 % par la Confédération via les organisations de cautionnement. Le taux d’intérêt est actuellement de 0 %.
  • le crédit COVID-19 Plus: au-delà de CHF 0,5 million et jusqu’à CHF 20 millions, les montants sont cautionnés à 85 % par la Confédération via les organisations de cautionnement. Les demandes doivent faire l’objet d’un bref examen préalable par les banques concernées. Le montant maximal de la facilité de crédit est fixé à CHF 20 millions par contrepartie.

Parole tenue

En ces temps difficiles où tout le monde, y compris dans le secteur financier, travaille sous pression, les banques assument leur responsabilité de fournisseurs de crédit à l’économie. L’aide sera rapide et simple, c’était la promesse. Et les banques ont tenu parole: une feuille A4 et, bien souvent, moins d’une demi-heure suffisent pour régler la question. Le processus d’octroi des crédits jusqu’à CHF 0,5 million est simplifié: remplir la convention de crédit COVID-19, la signer, l’envoyer à sa banque principale pour autant qu’elle participe au programme – c’est tout pour l’entreprise. Le reste incombe aux banques et aux organisations de cautionnement. Pour les crédits supérieurs à CHF 0,5 million, la demande de crédit COVID-19 Plus doit être accompagnée de quelques documents complémentaires, car les banques supportent une partie du risque et doivent donc procéder à une analyse de crédit.

SBV_Covid19_Kredit_fr_LY07.jpg
SBV_Covid19_Kredit_fr_LY07.jpg

SBV_Covid19_Kredit_plus_fr_LY06.jpg
SBV_Covid19_Kredit_plus_fr_LY06.jpg

Les entreprises concernées trouveront sur le site Internet de la Confédération tous les renseignements et documents utiles concernant le programme.

Epreuve du feu réussie

A l’issue de la première semaine de mise en œuvre du programme, c’est confirmé: l’aide arrive et la solution pragmatique qui a été retenue suscite une large adhésion dans les milieux économiques. Les PME accèdent sans tarder aux liquidités dont elles ont un besoin urgent. Depuis le 26 mars 2020, date d'entrée en vigueur de l'ordonnance, près de 64 000 demandes de crédit ont été déposées et près de la moitié des banques enregistrées en Suisse participent au programme. Rien que sur la première semaine, le volume des crédits versés aux entreprises dépassait les CHF 12 milliards.

En organisant cette aide rapide, simple et efficace, la Confédération, les autorités et les banques ont démontré que même dans des circonstances difficiles, elles savaient coopérer dans l’intérêt de l’économie. Les banques sont plus que jamais sollicitées: chaque jour, elles contrôlent des centaines de conventions de crédit, elles répondent aux demandes de leur clientèle Entreprises, elles forment des conseillères et des conseillers à la clientèle, elles renforcent leurs capacités pour soutenir les PME confrontées à des difficultés financières. En tant qu’association faîtière des banques en Suisse, l’ASB assure la coordination entre les différentes parties prenantes, contribuant ainsi à ce que le programme soit utilisé largement sur l’ensemble du territoire national. Et à ce que les PME suisses bénéficient d'un soutien rapide et efficace et qu'elles retrouvent le plus rapidement possible... la santé.

Vous trouverez plus d'informations sur notre plateforme d'information.

Add comment

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés.

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés. Comments are moderated.