SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
2019/04/04 01:25:00 GMT+2

Navigation

Message
Smart Education – la formation bancaire en mutation

Smart Education – la formation bancaire en mutation

L’apprentissage durable se caractérise aujourd’hui par le développement ciblé de compétences. Il consiste en un processus individuel, auto-organisé et global d’acquisition de connaissances. Cette approche a transformé la formation des futurs professionnels de la banque.

Stefanie Brändle, Program Manager Young Talents – Apprentices au sein de CYP (Challenge Your Potential), explique dans cet entretien avec insight ce qu’il en est concrètement et quels sont les enjeux.

Insight: priorité aux compétences, liens avec la pratique, acquisition de connaissances techniques, numérisation, évolution – comment se présente aujourd'hui la formation des futurs professionnels de la banque?

insight 119 CYP Bild 2 Braendle_200px.jpg
Stefanie Brändle, Program Manager Young Talents – Apprentices au sein de CYP
Stefanie Brändle: Dans la formation bancaire, le lien entre théorie et pratique est essentiel. C’est pourquoi, pour les cours interentreprises, notre concept de formation est centré sur l’apprentissage pratique et s’inscrit dans le quotidien personnel et la vie professionnelle des apprenant(e)s. En les confrontant à des situations proches de la réalité, adaptées à chaque âge, nous créons un puissant effet didactique, ce qui favorise le développement des compétences opérationnelles – une combinaison de connaissances, d’aptitudes, de savoir-faire et de savoir-être – par les émotions et la motivation.

En quoi cela a-t-il transformé l’enseignement?

Dans nos cours, nous travaillons en réseau – nous parlons d’ailleurs de «connected learning». En d’autres termes, nous créons une configuration d’apprentissage qui est à la fois proche de la pratique et auto-organisée, coopérative, numérique. Le «connected learning» est un concept pédagogique intégré, qui réunit quatre grands principes didactiques et repose sur une approche constructiviste de l’apprentissage. Les exercices proposés, très complets, laissent sciemment aux apprenant(e)s tout l’espace nécessaire pour s’épanouir et combler leurs lacunes à leur propre rythme. Pendant les cours en présentiel, on travaille le plus souvent en petits groupes.

Pour les apprenant(e)s, comment cela se traduit-il concrètement?

D’une part, cette approche permet un apprentissage partagé et dialogique; d’autre part, nos «educators» sont à même d’accompagner et d’aider individuellement les apprenant(e)s dans leur travail sur les exercices et pendant leur processus d’apprentissage. A cet égard, CYP mise sur les outils numériques, qui font partie intégrante de notre approche. Les apprenant(e)s préparent les cours puis les travaillent en auto-apprentissage, à l’aide de dossiers modulaires et de supports pédagogiques disponibles en ligne. Dans le cadre des cours en présentiel, ils apprennent et travaillent également avec des outils numériques. En d’autres termes, tous les supports de cours sont consultables en ligne et tous les exercices peuvent être faits en ligne. Notre plateforme didactique offre diverses possibilités d’aide à l’apprentissage dans l’esprit du «blended learning»: une combinaison de cours en présentiel et d’auto-apprentissage au moyen de médias électroniques.

Quelles sont les implications de cette approche pour les enseignants?

Le «connected learning» est exigeant pour toutes les parties prenantes. Les apprenant(e)s jouent un rôle très actif et pratiquent le «learning by doing». Nos «educators» font office d’accompagnants. Ils suivent et facilitent les processus d’apprentissage, incitent à la réflexion personnelle, donnent un cadre et clarifient les structures. Quant aux entreprises formatrices, elles favorisent le transfert dans la pratique, dans la mesure où les stages sont aussi proches que possible des cours dans le temps et où les formateurs aident les apprenant(e)s dans la préparation et le suivi des cours.

Pour les futurs professionnels de la banque, quels sont les avantages de cette approche?

Ils acquièrent bien sûr des compétences techniques directement liées à l’activité bancaire, mais développent aussi fortement leurs compétences sociales, personnelles, méthodologiques et médiatiques. Celles-ci sont interprofessionnelles et répondent aux multiples exigences qui, sur un marché du travail en mutation constante, prennent une importance considérable. Je suis convaincue que ces méthodes permettent une préparation optimale des jeunes au monde du travail et aux défis de demain. Grâce à elles, ils atteindront leurs objectifs personnels et professionnels – en suivant toujours la devise: «Challenge Your Potential!»

CYP – Challenge Your Potential
Centre de compétences de premier plan pour un apprentissage bancaire moderne, CYP accompagne quelque 3 000 apprenant(e)s dans le cadre de formations bancaires qualifiées. Il permet le déploiement des potentiels individuels et favorise l’apprentissage durable et efficace. CYP est donc bien davantage qu’une organisation CIE. Mais qu’est-ce qui fait la spécificité des formations CYP?
CYP, fort de quinze ans d’expérience dans l’accompagnement des jeunes, est convaincu que toute personne aspire à réussir et à progresser – en particulier dans le domaine bancaire. Pourtant, les jeunes ignorent encore bien souvent quelle est la meilleure voie pour atteindre leur but. CYP les accompagne tout au long d’un parcours qui compte trente modules, il est leur partenaire sur le chemin escarpé qui mène à l’efficacité personnelle et au succès. CYP met en valeur les potentialités individuelles des
apprenant(e)s grâce à ses «educators» qui les forment, les coachent, les conseillent, les encouragent et les aident à avancer à leur propre rythme.
Pour en savoir plus sur CYP, cliquez ici