SwissBanking
Le magazine en ligne de l’Association suisse des banquiers
30 Mars 2016

Navigation

Message
Nous sommes prêts à présent!

Nous sommes prêts à présent!

Chères lectrices, chers lecteurs,
voici une bonne semaine que le printemps est de retour. C’est la saison où la nature revit. La saison, aussi, où les énergies bouillonnent et font surgir le renouveau. «Chaque printemps porte en lui la magie d’un commencement», disaient les anciens... et ils avaient raison.

La magie d’un commencement, je la perçois également à l’Association suisse des banquiers. L’année dernière, nous avons procédé à une analyse attentive de nos tâches, nous avons passé notre stratégie au crible et nous nous sommes réorganisés. Depuis le début de cette année, tout cela se concrétise et, à ce stade, j’en suis pleinement satisfait. Mais je suis bien conscient aussi qu’au bout de trois mois seulement, des questions restent ouvertes, comme par exemple celle de la gouvernance des nouveaux Comités directeurs orientés business. Globalement, nous progressons pas à pas vers notre objectif: axer davantage notre organisation et nos instances sur les activités de nos établissements membres.

Nous sommes prêts à présent. Prêts à vivre notre repositionnement, à faire fonctionner nos nouvelles instances, à relever les défis connus et moins connus qui nous attendent: ce nouveau numéro d’insight vous en dira plus. Je vous souhaite d’agréables moments de lecture et beaucoup d’énergie pour accueillir tout ce que le printemps voudra bien nous apporter.

Add comment

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés.

L’ASB se réserve le droit de ne pas publier certains commentaires, notamment ceux à caractère diffamatoire, subjectifs, qui n’ont pas de rapport avec le thème concerné, ou qui sont rédigés en dialecte ou en langues étrangères (sauf les langues française, anglaise, et italienne, qui sont également autorisées). Les commentaires rédigés avec des pseudonymes fantaisistes ou de faux noms ne seront pas non plus publiés. Comments are moderated.