Navigation

Message

Swiss Banking Global - Symposium sur la place financière organisé par l’Association suisse des banquiers. Débats entre experts financiers internationaux de premier plan sur des questions d’actualité.

Bâle, 16 Novembre 2012 Le symposium de l’Association suisse des banquiers (ASB) sur la place financière «Swiss Banking Global» s’est déroulé le 16 novembre à Zurich. Quelque 150 intervenants, invités et autres participants de toute la Suisse et de l’étranger ont débattu de questions actuelles en matière de politique financière. Viviane Reding, Commissaire européenne, Thomas Jordan, Président de la Banque nationale suisse (BNS), et Anne Héritier Lachat, Présidente de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA), ont prononcé les allocutions introductives. La conférence s’est déroulée dans le cadre de la célébration du centenaire de l’ASB, fondée jour pour jour un siècle auparavant à Bâle.

Dans son allocution de bienvenue, Patrick Odier, Président de l’ASB, a souligné la nécessité d’un dialogue, non seulement entre les acteurs individuels de la place financière, mais aussi à l’échelle globale entre les centres financiers.

A l’issue de l’intervention de Viviane Reding, Vice-présidente de la Commission européenne, Luc Frieden, Ministre des Finances du Grand-Duché de Luxembourg, le Prof. K. C. Chan, Secrétaire chargé des services financiers de la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong et Michael Ambühl, Secrétaire d’Etat du Secrétariat d’Etat aux questions financières internationales (SFI), ont discuté du positionnement mondial des centres financiers d’importance internationale de petits pays.

Thomas Jordan, Président de la Direction générale de la BNS, a insisté sur les conditions économiques extrêmement exigeantes dans lesquelles les banques nationales mettent en œuvre leur politique monétaire et doivent concilier des objectifs parfois très éloignés. Il s’est ensuite penché sur la question de savoir pendant combien de temps il serait possible de poursuivre une stratégie de taux bas sans générer des effets secondaires indésirables.

Enfin, Anne Héritier Lachat, Présidente de la FINMA, Brady W. Dougan, Chief Executive Officer du Credit Suisse, Sir Nigel Wicks, Président de la chambre de compensation de titres Euroclear, et Adam Farkas, Executive Director de l’Autorité bancaire européenne (ABE) sise à Londres, ont discuté de leurs attentes réciproques et de la question de savoir si de petites places financières d’importance internationale devraient faire l’objet d’une régulation particulière.

Pour conclure, le Prof. René M. Stulz, Président du Conseil scientifique du Swiss Finance Institute (SFI) et professeur à l’Université d’Etat de l’Ohio, a résumé les discussions et tiré les premières conclusions.

Communication aux médias

Un résumé des débats ainsi que les conclusions du symposium du Prof. René M. Stulz seront publiés d’ici à deux semaines sur le site www.swissbanking.org. Les photos du symposium seront quant à elles disponibles dès ces prochains jours sur notre site Internet.