Navigation

Message

Prise de position de l’Association suisse des banquiers sur le non-aboutissement de la demande de référendums sur les accords fiscaux

  • L’ASB prend acte avec satisfaction du non-aboutissement de la demande de référendums.
  • Il s’avère donc que les citoyennes et les citoyens suisses n’ont pas accordé de crédit aux arguments en partie erronés ou polémiques.
  • En Suisse, les accords sont par conséquent ratifiés sous réserve du contrôle subséquent. L’ASB est convaincue que cet engagement clair de la Suisse en faveur d’un repositionnement de sa place financière sera également entendu en Allemagne. Les accords offrent une chance historique unique de tirer un trait sur le passé et de régler les différends fiscaux bilatéraux de manière juste et définitive.