Navigation

Message

Communiqué de presse en PDF

En dépit de la mutation structurelle en cours, de l’érosion des marges d’intérêts et d’un environnement de marché difficile, les banques suisses ont fait progresser en 2014 tant leurs actifs sous gestion que leur résultat. Les entreprises et les particuliers ont bénéficié d’un octroi de crédit intact. Les créances hypothécaires suisses ont enregistré une hausse modérée de 3,6%. Le léger recul des effectifs au sein des banques observé en 2014 reflète un contexte économique plus tendu. Les banques anticipent toutefois une stabilité voire une légère hausse de l’emploi au second semestre 2015.