Navigation

Message
Prise de position de l’ASB concernant la finance durable («Sustainable Finance»)

Prise de position de l’ASB concernant la finance durable («Sustainable Finance»)

L’investissement durable est prioritaire et revêt un grand potentiel. La prise de position de l’ASB récapitule les points les plus importants.

Au sein de l’économie financière durable, la place financière suisse joue dès aujourd’hui un rôle moteur grâce à la grande diversité de ses acteurs et à sa compétence technique. Pour les investisseurs également, la durabilité prend de plus en plus d’importance. Au sein de l’ASB, le sujet revêt une priorité stratégique car la Suisse a tout le potentiel pour devenir un hub international de premier plan en matière de finance durable. Lors de sa dernière réunion, le Conseil d’administration de l’ASB a adopté sa position concernant la finance durable et l’a précisée dans une prise de position.

Une série de mesures combinées est nécessaire pour atteindre l’objectif ambitieux de devenir l’un des plus importants centres mondiaux en matière d’investissement durable. D’une part, les banques souhaitent développer elles-mêmes des lignes directrices pour les intermédiaires financiers, c’est-à-dire des recommandations indiquant comment intégrer les critères de durabilité dans les produits, les services et le processus de conseil. D’autre part, la suppression des désavantages concurrentiels au niveau de l’émission de produits financiers durables doit permettre de créer une incitation supplémentaire à l’intention des clients. Dans le cadre des prescriptions existantes, par exemple pour les caisses de pension, les structures d’incitation négatives doivent être remplacées par des dispositions plus actuelles.

L’économie financière suisse ne peut cependant contribuer à la gestion durable des flux financiers que si l’expertise disponible peut être exportée hors de Suisse. Par conséquent, il est nécessaire de renforcer la capacité d’exportation et de garantir l’accès au marché. Les efforts isolés de la Suisse restent inefficaces, c’est pourquoi celle-ci doit intégrer les évolutions internationales dans le cadre d’une approche coordonnée.

L’ASB s’engagera en faveur d’un catalogue de mesures coordonnées, qui pourront être mises en œuvre rapidement.