Navigation

Message
Les priorités de l’ASB

Les priorités de l’ASB

Promouvoir le numérique, agir de manière durable - Priorités de l’Association suisse des banquiers (ASB) pour une place financière forte

prios_sbvg_fr.png
prios_sbvg_fr.png

Grâce à la numérisation et à la finance durable, la place financière suisse voit s’ouvrir de nouvelles perspectives. Les solutions numériques contribuent à répondre mieux encore aux besoins des clientes et des clients. Quant aux placements et investissements durables, ils focalisent de plus en plus l’attention. Afin de pouvoir saisir ces opportunités, les banques ont besoin de conditions-cadres compétitives et de marchés ouverts. Dans ce contexte, l’ASB a défini dix priorités pour l’année 2020.

Finance durable

l’ASB veut faire de la Suisse un hub international de premier plan en ma-tière de finance durable. Pour atteindre cet objectif, les banques appliquent les critères ESG et étendent leur offre. Mais il leur faut des conditions-cadres attrayantes.

Numérisation

pour élaborer et déployer des modèles d’affaires innovants, les banques ont besoin de liberté d’entreprendre et d’un cadre fiable.

Stabilité financière

le débat sur les facteurs de risque pour la stabilité de la place financière suisse doit être élargi. Il doit inclure les cyberrisques, les nouveaux modèles d’affaires et les nouveaux acteurs du marché, ainsi que les effets secondaires des taux d’intérêt négatifs sur l’économie.

Fiscalité (conditions-cadres)

en matière fiscale, la place financière suisse a besoin de con-ditions-cadres qualitatives et cohérentes, qui tiennent compte des évolutions nationales et in-ternationales. La suppression des droits de timbre et une réforme facilement applicable de l’impôt anticipé devraient renforcer le marché des capitaux.

Accès au marché

un bon accès au marché est vital pour les banques suisses, qui constituent un secteur exportateur important et doivent pouvoir proposer des services adaptés aux at-tentes des clients sur les marchés cibles. Des améliorations s’imposent en la matière, notam-ment en ce qui concerne l’accès au marché de l’UE – le principal débouché du secteur ban-caire suisse. L’accord institutionnel entre la Suisse et l’UE est une condition essentielle à cet effet.

Bâle III

l’ASB plaide pour une mise en œuvre proportionnée des normes internationales. En termes de calendrier comme de contenu, la compétitivité de la place financière suisse doit être prise en compte.

Garantie des dépôts

l’ASB s’engage en faveur d’une révision efficace et équilibrée de la ga-rantie des dépôts, qui assure un rapport coûts/utilité adéquat.

Blanchiment d’argent

la révision des dispositions relatives au blanchiment d’argent vise à tenir dûment compte des exigences internationales.

Prévoyance professionnelle

une modernisation des directives de placement (prudent in-vestor rule) permettra de pérenniser et de renforcer la prévoyance professionnelle.

Formation

l’ASB crée des conditions-cadres optimales pour développer les compétences des collaboratrices et des collaborateurs des banques suisses en fonction des besoins futurs.